Les Manteaux

samedi 29 novembre 2014 | |

Les Manteaux - Coats

Quand les températures baissent, de suite vient la problématique du manteau. Que vais-je bien pourvoir porter cet hiver? Le choix d'un manteau est délicat parce que son prix est conséquent, la matière est importante, et il recouvre plus de la moitié de notre corps pendant 5 mois de l'année. Un manteau informe sans de jolies finitions même accompagné d'un sac Hemès ou Chanel impliquera une tenue sans grand intérêt. Je pense que posséder plusieurs manteaux n'est pas un crime bien au contraire, il est agréable de changer de par dessus de temps en temps en fonction du temps et de l'humeur. 

- Le Trench Coat, inspiré par l'uniforme militaire, Thomas Burberry créa un manteau pour affronter les temps de pluie britannique dont la matière innovatrice pour l'époque, la gabardine de coton, à convaincue les Brits. Depuis, le trench s'est exporté dans le monde entier, il est devenu un intemporel au même titre que la marinière. Désormais, on trouve un trench dans toutes les boutiques, les marques ne cessent de réinterpréter cette pièce chaque saison. Je pense notamment à Comptoir des Cotonniers, Zara... Un vrai trench Burberry coûte pas loin de 1 300€, à ce prix là c'est un investissement à vie. 

- Le Caban, un basique tout droit issu du vestiaire des marins que j'admire secrètement. La matière du caban reste essentiellement de la laine mélangée avec du cachemire ou polyamide, il convient bien pour les pays dont l'hiver n'est pas trop rude comme la France.

- Le Manteau d'homme pour femme de couleurs gris, noir ou beige. La beauté de ce manteau réside dans la coupe parfaite et le tombé sur la personne qui le porte.

- Le Duffle Coat, j'ai longtemps hésité à mettre ce manteau dans ma liste des indispensables, quand j'étais plus jeune, je détestais ce manteau trop connoté de "BCBG coincé". Depuis, j'ai grandi et je dois avouer que j'apprécie justement son classicisme.  

- La Parka, parfaite pour les pays plus froids, elle coupe du vent et réchauffe le corps. Elle est aussi portable pour les temps de demi-saison si la doublure intérieure se détache.

Je n'apprécie guère les doudounes, dans mon cas, je tolère juste la fine doudoune à mettre sous un caban ni vu ni connue! Par ailleurs, je n'ai pas abordé le cas du manteau en fourrure, j'en possède un en lapin très chaud BA&SH que j'aime bien. Malheureusement, je ne le porte que très peu, car je le trouve très volumineux, je songe à le revendre.



Autres articles de la rubrique La Garde-Robe:
- La maille
Les tops et chemises
Les souliers

3 commentaires :

Emma. a dit…

je suis assez d'accord avec toi, avoir plusieurs manteau c'est plutôt pratique, surtout quand tu habite dans le nord de la france où la période de froid dure de Novembre à Mars, avec un seul manteau on se lasse vite ! je trouve que Zara est plutôt bien à ce niveau là, les manteaux tiennent et sont (en général) bien coupé sans couter des milles et des cents :)

matchingpoints a dit…

En choisissant des formes assez classiques, on peut avoir plusieurs manteaux, jamais démodés. Les mois d'hiver paraissent ainsi un peu moins longs...Ce qui frappe dans votre choix, c'est qu'il n'y a pas de long manteau !

La Singularité a dit…

@ Emma je ne connais pas bien la qualité des manteaux Zara, je m'en méfie un peu. Il faut au minimum 70% de laine. En revanche, la marque s'améliore en terme coupe et de tombé du manteau.

@matchinpoints il est vrai que je n'ai pas choisi des manteaux longs jusqu'à la cheville. Dans cet article, J'ai listé les manteaux qui me sont les plus utiles et à mes yeux intemporels. N'habitant pas dans les pays nordiques ou au Canada, je n'ai pas le besoin physique de posséder des très manteaux longs. Pour ma part, j'aime la hauteur qui arrive au dessus des genoux ou mi-cuisses. D'autre part, la parka ou le manteau d'homme peut être déclinable en version très longue, la tendance mode en ce moment.

Enregistrer un commentaire